Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Protection du paysage

La région de la rive gauche du lac de Bienne offre des paysages de grand intérêt : des vignobles en coteaux richement structurés par des murs en pierres sèches, des milieux naturels secs et diversifiés particulièrement intéressants pour la faune et la flore et des petits villages imbriqués dans ce paysage semi-naturel. Ces éléments paysagers forment un ensemble harmonieux, protégé au niveau fédéral dans l’Inventaire fédéral des paysages (IFP) et au niveau cantonal comme Zone de préservation du paysage.


De manière générale, l’aspect paysager ne sera pas modifié de manière significative par les travaux d'assainissement ou de renouvellement des infrastructures. 

 

Les interventions concernant les dangers naturels visent le remplacement ou le renouvellement d’ouvrages existants de protection contre les chutes de pierres (filets, treillis, palissade). Ils correspondent à des ouvrages légers qui s'intègrent aisément aux milieux naturels au fil des années. Ils auront donc un très faible impact sur le paysage à moyen terme. 

 

Protection contre les dangers naturels

 

Quant à la réfection des infrastructures routières (mur de soutènement et Pont de Tüscherz), les travaux et ouvrages rénovés ne changeront pas l’aspect actuel du tronçon, déjà marqué par la présence de la N05 et des voies CFF. Des mesures d’intégration paysagère seront par ailleurs mises en œuvre sur les ouvrages. Par exemple, l’intégration paysagère du mur de soutènement NB108 situé entre la route nationale et les voies ferroviaires sera optimisée par une coloration « brun-taupe », une teinte rappelant la couleur des murs en pierres sèches.

  

Mur de pierres sèches